Livre Les jeudis muets

Forum de discussion autour du livre Les jeudis muets


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Livre Les jeudis muets » Discussions autour du livre » Bravo pour votre livre

Bravo pour votre livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Bravo pour votre livre le Dim 22 Nov - 17:11

Je viens de lire votre livre.
Tout d'abord il est très bien écrit, bravo.
Ensuite il est dur et poignant.
Je suis un papa privé de ses 2 enfants et à qui la justice a refusé par deux fois la résidence alternée.
Mes enfants ne sont pas maltraités par leur maman, mais elle a juré que je n'aurai plus le droit de les élever et de les aimer au quotidien comme un vrai papa.
Que des personnes puissent après une séparation s'enfermer dans une haine tenace est une chose, mais ce qui est révoltant tant dans votre histoire que malheureusement trop souvent encore de nos jours, c'est que la société et ses institutions (notamment la JAF) ne s'y opposent pas, au contraire. Pour le malheur des enfants.

Vincent

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Bravo pour votre livre le Lun 7 Déc - 21:03

Sylvie

avatar
Admin
Priver un enfant de son parent est une maltraitance aussi intolérable que toutes les autres maltraitances. Il s'agit d'une punition qui, au même titre que les coups, aura de lourdes conséquences sur son développement. Pire, c'est le punir à vie d'une faute qu'il n'a pas commise.
C'est peu aimer son enfant que de le punir si injustement en toute conscience. On peut aussi s'interroger sur les raisons que le parent lui donne pour justifier de son bon droit.
L'enfant sait que la punition est injuste : d'habitude il est puni pour avoir fait quelque chose de mal. Sa confiance est trompée, il ne se confiera plus, il se repliera sur lui-même, il se cachera pour pleurer en silence... Et comme son besoin d'amour est immense, s'il n'est pas trop sous emprise, il fera appel de toutes ses forces à sa mémoire pour se souvenir des moments de bonheur vécus avec le parent dorénavant absent ou peu présent. Celui-ci sera idéalisé.
Dans ce cas, malheur au parent qui prive son enfant de l'autre parent, il risque de le perdre, car l'enfant devenu adulte ne lui pardonnera qu'au prix d'un long chemin vers la réadaptation.
Je voudrais que les avocats, les juges, les professionnels de l'enfance soient persuadés qu'il s'agit bien d'une maltraitance pour mettre un terme à l'injuste punition et réhabiliter le parent exclu dans son rôle d'éducateur. L'égalité des droits entre les parents doit être une priorité pour que l'enfant ne développe pas des troubles du comportement et pour qu'il réussisse plus tard sa vie affective et familiale.
L'enfant est le plus beau cadeau que la vie nous offre, il nous faut en prendre soin, ses DEUX parents doivent l'éduquer et le protéger pour qu'il prenne sa place dans la société comme adulte équilibré, sain et solide.

Voir le profil de l'utilisateur http://jeudismuets.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum