Livre Les jeudis muets

Forum de discussion autour du livre Les jeudis muets


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Livre Les jeudis muets » Discussions autour du livre » Qui sont ces mères qui maltraitent leur enfant ?

Qui sont ces mères qui maltraitent leur enfant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Sylvie

avatar
Admin
« toute une histoire... »

Une émission présentée par Sophie Davant du lundi au vendredi à 14 heures sur France 2. Elle y traite avec ses invités des sujets de la vie quotidienne.
Qui sont ces mères qui maltraitent leur enfant ? est le thème débattu jeudi 26 mars.
Trois mamans maltraitantes témoignent de leur relation violente avec leur enfant. Pourquoi... leurs difficultés...
Et deux enfants devenues épouses, mères et mamies qui ont subi la maltraitance physique doublée d'une maltraitance psychologique : ma sœur Annie, en reportage à Piriac-sur-Mer, venue spécialement de Grenoble pour l'émission, et moi-même sur le plateau, pour parler de notre parcours sans jugement.



Dernière édition par Sylvie le Lun 24 Juil - 13:46, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://jeudismuets.forumactif.org

Sylvie

avatar
Admin
Une expérience inoubliable.

Jeanne, de l'association Poil de Carotte, est à l'origine de notre participation, Annie et moi, à l'émission de Sophie Davant « Toute une Histoire ».
J'ai connu Jeanne grâce à la sortie de mon livre en mars 2014. Je lui ai envoyé une présentation de celui-ci qu'elle a immédiatement mise sur son site. Puis je lui ai envoyé un exemplaire des Jeudis muets.
N'ayant pas trouvé de témoin enfant maltraité, la Production de France 2 s'est adressée à elle. Ne connaissait-elle pas une personne qui accepterait de témoigner ?
C'est ainsi que j'ai été mise en relation avec Mehdi, le journaliste chargé de faire vivre le thème. « Annie accepterait-elle de témoigner aussi ? », m'a-t-il demandé. Nous nous sommes lancées toutes les deux dans l'aventure. Notre témoignage s'intitulera : « Délivrance d'enfance ».

Un enfant sur dix déclare avoir été victime de maltraitance de la part d'un adulte. Il y en aurait bien plus que l'on ne croit dans la mesure où un certain pourcentage d'enfants victimes de maltraitance devenus adultes gardent le silence. Selon l'association L'Enfant Bleu, 60 % n'en ont parlé à personne.

Qui sont ces mères qui maltraitent leurs enfants ? Sur le plateau, j'étais assise en face de trois mamans qui nous ont fait part de leurs difficultés. Trois histoires singulières.
Corinne est venue témoigner pour trouver une solution à son comportement violent. Elle a entamé une psychothérapie qu'elle estime insuffisante pour la guérir. Corinne, enfant abandonnée au service des prématurés pendant les deux premiers mois de sa vie...
Juliette, devant les pleurs de sa fille, parfois son refus de manger, a pensé qu'elle s'y prenait mal, en une phrase qu'elle était une mauvaise mère. Alors elle fait le maximum pour y remédier. Mais elle s'épuise, craque et frappe. Elle prend conscience que son comportement représente un danger pour sa fille. Elle en parle à son entourage qui la rassure de paroles qui ne veulent rien dire et qui la rendent davantage seule. Elle fait une tentative de suicide. Enfin ses proches réagissent...
Sabine veut réparer les erreurs qu'elle a commises dans l'éducation de son fils. Elle est devenue tyrannique à force d'exigence. Plus il grandissait, plus elle devenait stricte. « Je voulais être parfaite, je crois que j'ai fait tout le contraire », dit-elle. En toute humilité elle voudrait obtenir le pardon de son fils adulte et rétablir une relation car elle l'aime. Elle compte sur l'émission pour ouvrir le dialogue entre elle et lui.

Hélène Romano, docteur en psychopathologie clinique, psychothérapeute, a apporté son éclairage sur la situation de chacune des mamans qui ont un point commun : leur solitude.

Si je sais bien que les mères maltraitantes ont eu une histoire compliquée, pour en avoir fait moi-même l'expérience avec la mienne, on ne devient pas maltraitant par hasard, l'émission m'a enseigné que certains professionnels de l'aide, pourtant aguerris aux situations difficiles, éprouvent des difficultés à regarder la maltraitance infantile en face et qu'ils ont besoin de s'en protéger.
Les mots de la maltraitance seraient-ils trop effrayants, trop dérangeants ? Dans ce cas, quel secours peuvent attendre les enfants victimes ?

Annie et moi, nous sommes fières d'avoir été les porte-parole de ceux qui se taisent et d'avoir contribué à lever le voile sur la maltraitance, fières que Sophie Davant ait osé traiter un sujet sur lequel notre société garde le silence. Il est urgent que ces enfants soient invités à parler, écoutés, entendus, pour les délivrer de leur secret.

Voir le profil de l'utilisateur http://jeudismuets.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum