Livre Les jeudis muets

Forum de discussion autour du livre Les jeudis muets


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Livre Les jeudis muets » Discussions autour du livre » Album photos des Jeudis muets

Album photos des Jeudis muets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Album photos des Jeudis muets le Dim 1 Mar - 14:33

Sylvie

avatar
Admin


Mes parents : Marcelle Baray et Jean Simon





Ils s'unissent le 14 août 1945
Ma mère porte tout avec élégance, son visage s'imprègne d'été, de bonheur.
Mon père est sanglé dans son uniforme de gadzart, ganté de blanc.




La ferme de mes grands-parents maternels
À Auberville-la-Manuel dans le Pays de Caux





Leur ferme photographiée en 1996




Mes grands-parents maternels et leurs deux enfants : Marcelle et Jean




Mon grand-père maternel en août 1935 et en août 1959






Ma grand-mère maternelle en août 1959 et en 1966





La chaumière de mes grands-parents paternels en face de la ferme
Photo prise en avril 1994




Mes grands-parents paternels : Louis Simon et Albertine Lemarchand





Ma mère chez ses beaux-parents en juillet 1947
Ma sœur aînée a 2 mois




Ma sœur aînée dans les bras de sa mère
Nous sommes en juillet 1947 à Auberville-la-Manuel





Ma grand-mère paternelle, ma mère et ma sœur Chantal en avril 1948
Ma sœur Annie est née ou sur le point de naître





Mes deux sœurs en mai 1950




L'arbre de vie
La branche paternelle est détruite
Les trois enfants grandiront privées de leurs racines paternelles




Mon bonheur d'enfant est arrivé à son terme au Val fleuri à Saint-Aubin-sur-Scie
La peur ne me quitte pas dans cette grande maison
J'ai 6 ans




Juin 1959, mes sœurs font leur communion solennelle
Notre père ne les accompagne pas
La tante Lulu et l'oncle Joé, parrain de Chantal, se glisseront dans la foule pour lui ramener quelques photos




Je vais à l'école primaire d'Offranville, la photo date de décembre 1962
Nous habitons un pavillon HLM dans cette commune depuis 1960





J'écris Le printemps de la vie, un roman dans lequel j'élimine les parents de l'héroïne
Nathalie a mon âge, elle me ressemble




Les horreurs vestimentaires, février 1963 à Offranville
Ma mère disait parfois : « C'est trop beau pour la souillon. »





Jean Simon et ses quatre filles à Angers en 1966




Annie et moi quittons notre mère le mardi 13 décembre 1966
Mère Supérieure nous accueille au foyer Saint-Vincent-de-Paul à Dieppe




Nous prenons le chemin de la réadaptation
Le chemin qui mène à la réadaptation est long à parcourir,
avec des découragements, des mains tendues pour franchir les obstacles,
des pas en arrière, des guides pour avancer dans la bonne direction, des oreilles attentives.
Quel bonheur d’arriver au bout ! Le pardon est au bout de ce chemin.




Ils m'ont aidée à grandir
Ma Denise devant son pressing




Ils m'ont aidée à grandir
Madée devant l'hôpital de Dieppe




Ils m'ont aidée à grandir
Les enseignants du collège Fénelon à Dieppe
Mesdames Madeleine, Boulard, Guidicelli, Monsieur Madeleine




Ils m'ont aidée à grandir
Françoise




Ils m'ont aidée à grandir
Ma tante Vonette




La porte nous restera fermée pendant 35 ans




Juillet 1971
Les épreuves vécues dans l'enfance nous ont unies définitivement




Mon père et sa seconde épouse en 1983




Mes petits sont nés, deux perles de rosée,
deux pétales de seringa que la brise m'a envoyés à la période de floraison des crocus et des jonquilles,
puis à la rentrée des classes quand les gamins jouent aux billes avec les marrons d’Inde lisses et luisants.
J'ai juré de ne pas reproduire sur eux la violence que j'ai vécue.





Puis les petits de mes petits...




Aujourd'hui, je transporte ma chaise pliante sur la dune entre deux haies de ganivelles
et dialogue avec l'océan dans ce paradis terrestre.
Les nuages se faufilent en reflet sur l'onde.
Les oyats frémissent sous la brise tiède.
Je vagabonde dans le fouillis de mes pensées, à l'ombre d'un chapeau de paille,
les vagues en rouleaux les emportent aux quatre points de la rose des vents.





Je voudrais que mon hiver soit suffisamment long et serein
pour finir de broder la toile du monde, honorer l'aube, feuilleter les pages de l'album de ma vie.
Je m'envelopperai du châle de ma mère que je ne lui ai pas vu sur les épaules.




Hommage aux pères aimants
Quelles que soient les décisions prises nous concernant, nous, les enfants
Quelles que soient les volontés des adultes à notre égard
Nous avons un père pour la vie
Il est enraciné dans notre mémoire
Personne ne changera cela
Personne ne détruira notre mémoire.



Dernière édition par Sylvie le Mer 26 Oct - 11:33, édité 5 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://jeudismuets.forumactif.org

2 Album très enrichissant le Mer 4 Mar - 11:19

Bonjour Sylvie,

J'ai vu les photos sur le forum, c'est vraiment enrichissant de les découvrir avec leurs légendes, cela donne bien envie de lire le livre (ou de le relire) et c'est bien de mettre un visage sur un nom (contrairement à la plupart d'autres romans, à ma connaissance) et de découvrir les photos de l'environnement, j'étais presque dans le décor d'un film.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum